Sébastien Walter

Accueil / / Sébastien Walter
sebastien-walter
  • Encadre le Labo Créatif,
  • Intervient sur les Projets Périscolaires,
  • Chargé de Missions Administratives.

SEB, c’est bien, (quand c’est libre).
Capturé dès son plus jeune âge (3 ans) par la tribu des académiques de la musique, le SEB finit par s’enfuir en pleine révolte à l’âge de 7 ans, mais décide de poursuivre la musique, à sa façon, à son rythme, et à son envie.
Il pianote alors, il gratouille, il chantonne, et s’aperçoit très vite qu’il est possédé par 2 forces ésotériques étranges et persistantes : 1/ La création, et 2/ L’inspiration.

En effet, chaque matin, dès le réveil, une indicible envie le submerge, écrire des textes, trouver des mélodies, jouer, jouer encore, mais juste ce qui lui vient, et peu importe l’instrument, car la musique lui parle dans sa tête, constamment, et il faut s’en libérer en lui donnant forme.

C’est ainsi que le SEB se construisit au fil du temps, en parfait autodidacte et avec les quelques souvenirs subliminaux de sa jeunesse musicale « captive ». Peu à peu le clavier, la guitare puis la basse lui permettent ainsi, avec l’aide de la MAO (musique assistée par ordinateur) de générer ses propres créations, et d’élever son niveau au fur et à mesure de ses besoins, mais aussi d’être assez vite polyvalent, essayant au besoin toutes formes d’instruments y compris ceux qui permettent de camper le rythme.

Puis arriva le moment crucial, celui où la création pure laisse une place à l’envie de partager la musique avec d’autres : Le jeu en groupe. Et c’est là que l’on se rend compte qu’apprendre tout seul au fil des sensations et du plaisir, ne fait pas tout, car la musique a aussi des règles, des cadres, des notations pour que les musiciens puissent partager, communiquer, et jouer entre eux. Toujours en autodidacte, le SEB décida donc d’apprendre au final, ce qu’on avait essayé en vain de lui apprendre sans doute trop tôt, et quand on est volontaire, et demandeur, il faut bien reconnaître que l’apprentissage est moins douloureux.

Professionnel depuis 2006, et impliqué dans divers groupes et projets, sa polyvalence lui a toujours permis de s’enrichir au fil des expériences.

C’est fort de cette introspection, révélant les bons points de son apprentissage autodidacte libre « plaisir et feeling » mais aussi de ce qui aurait pu aider plus tôt à une meilleure perception de la musique (si quelqu’un avait su l’orienter et le guider), que le SEB s’est lancé dans l’aventure de proposer aux plus jeunes ou aux débutants, une nouvelle alternative d’accès à la musique, plus intuitive, ludique, où « JOUER » de la musique garde son sens premier, avant tout, tout en y greffant discrètement et un minimum, les notions qui se révéleront plus tard bien utiles pour aller plus loin et jouer ensemble. Une nouvelle forme de cours est née, moins rébarbative que les méthodes « à l’ancienne » et plus polyvalente : Le LABO CREATIF.

Je participe à la discussion

Sébastien Walter
Sébastien Walter
Sébastien Walter
Sébastien Walter
Sébastien Walter
Sébastien Walter
IMR L'école des musiques actuelles de Périgueux
Envoyez-moi des nouvelles mais juste quand c’est important